dimanche 12 juillet 2015

Saison 43 - Episode 4













Episode 4 : A l’attaque






Résumé : La clémentine a refusé tout compromis lors de la dernière négociation de paix à Paris. Les loulandais vont passer à l’offensive …..


 
Le 22 avril,  22h05, sur une plage des Nalouines





 
Capitaine Morfalou : «Ca va capitaine ? »

Jimini Holmes : « Oui merci, mais j’aurai dû faire ce régime …. »






Capitaine Morfalou : « Notre objectif est à 10 kms de là. Nous y serons dans 2 heures »

Jimini Holmes : « J’espère que tout se déroule bien pour Cindy …. »







Au même instant, à une vingtaine de kilomètres de là sur une autre plage







Ciiindy Watson : « Et bien j’apprécie les plages de sable fin des îles Nalouines … »

Lieutenant AMONTAIGU : «  oui, toutes les plages sont identiques, un vrai coin de paradis … »







Lieutenant AMONTAIGU : « Nous sommes à 5 kilomètres de notre objectif, Dans moins de 2 heures en prenant toutes les précautions, nous y serons »»







00h45
Capitaine Morfalou : « Nous y sommes, voici l’aéroport »







Jimini Holmes : « On voit de l’activité autour de leurs avions»







Capitaine Morfalou : « Oui, ils les équipent de missiles air-mer»







Capitaine Morfalou : « Regardez Jimini, mes hommes se rapprochent de leurs hélicoptères. Nous, nous nous occupons des missiles anti-aérien. Les espadons vont détruire leurs avions sans toucher la piste et ce dans moins de 6h »






Capitaine Morfalou : « Voilà, ils ont passé la clôture»







Capitaine Morfalou : « Maintenant ils ne faut pas qu’ils se fassent repérer »




 
00h59 Centrale électrique des îles Nalouines
Pratiquement au même moment
Lieutenant AMONTAIGU : « Voici notre objectif »







Lieutenant AMONTAIGU : « Voilà, nos hommes sont passés»







Soldat loulandais infiltré : « Attention une patrouille »







Soldat de la patrouille : « Vous n’avez pas entendu ??? »





Autre soldat de la patrouille : « Arrête tu vas nous faire peur. Allons relever l’équipe qui est là-bas »







Lieutenant AMONTAIGU : « Bon, tout se passe bien »








Lieutenant AMONTAIGU : « Mes hommes posent l’explosif qui va faire croire à une grosse explosion lors du passage des espadons et faire croire qu’ils ont détruit la centrale électrique, alors qu’en faite nous allons simplement éteindre l’interrupteur héhéhé »







Ciiindy Watson : « Ils reviennent »

Soldat : « Les câbles sont prêts à être sectionnés à votre ordre, lieutenant »

Lieutenant AMONTAIGU : « Parfait »





5h30
Lieutenant AMONTAIGU : « Voici l’équipe de jour »







Lieutenant AMONTAIGU : « Ils se donnent les consignes, on va pouvoir se rapprocher, l’espadon va arriver d’ici 5 minutes »





Lieutenant AMONTAIGU : « Tenez vous prêt … »







Pilote d’espadon : « Je suis en vue de la centrale électrique »







Pilote de l’espadon : « Equipe au sol quand vous voulez pour l’explosion »







Pilote de l’espadon : « Parfait, l’explosion est syncro avec mon passage »







Pilote de l’espadon : « Je repars vers ma base »







Pilote de l’espadon : « L’effet est total, je vois les ouvriers et soldats s’enfuirent »







Sargento José del Palmero : « CARAMBA, ils nous ont bombardés, il n’y a plus de courant,







Sargento José del Palmero : « FUYONS !!! tout peut exploser !!! »







Soldats Loulandais : « HALTO !!!! »







Lieutenant AMONTAIGU : « LACHEZ VOS ARMES !!! »







Lieutenant AMONTAIGU : « Bien investissez la centrale !!!»







Lieutenant AMONTAIGU : « Comme vous le voyez docteur Watson, ils n’ont pas fait de résistance, surpris par notre attaque et notre présence »





 
Lieutenant AMONTAIGU : « L’effet de surprise est totale »





Ciiiindy Watson : « En même temps quand on voit le nuage produit par votre explosion, il y a de quoi avoir eu peur !!! »





 
Lieutenant AMONTAIGU : « Je vais confirmer que nous tenons a centrale … »





Opérateur : « Nous avons confirmation pour la centrale électrique Amiral, Ah et nos espadons vont arriver par le sud d’ici quelques minutes sur l’aéroport»
Amiral Théo : « Très bien, que les premières vagues de commandos se tiennent prêt »







5h45
Capitaine Morfalou : « Pour nous c’est OK, j’envoie le code de confirmation des 2 objectifs réussis pour l’aéroport. Nous nous tenons prêt à détruire leur batterie anti aérienne »







Opérateur : « Confirmation d’attaque, à tous les espadons, go pour l’aéroport»







Au même moment dans l’aéroport
Coronel Alvaro Escobar : « Bon, la patrouille de cette nuit revient, capitan, à vous de prendre la relève »







Coronel Alvaro Escobar : « Les voilà qui atterrissent »







Pilote Fernando de la Torre : « Nous atterrissons »







SCRIIIIIITCCHHH
(les roues des avions quand elles touchent le sol)





 







Pilote de l’espadon n°2 : « Espadon 2 à centre de commande, je suis en approche de l’aéroport, les 2 avions de surveillance clémentins viennent de se poser, prêt à attaquer »







Centre de commande : « Autorisation d’attaquer les avions clémentins »







Pilote de l’espadon n°2 : « C’est reçu, je passe à l’offensive »







Pilote de l’espadon n°2 : « Missiles 1 et 2 lancés … »







Pilote de l’espadon n°2 : « Les 2 avions de reconnaissance détruits »







Pilote de l’espadon n°2 : « Je reprends de l’altitude pour mon second passage»





Pilote de l’espadon n°2 : « Pas de défense anti-aérienne lancées contre moi, les commandos au sol ont dû les maîtriser … »





Pilote de l’espadon n°2 : « C’est reparti »







Pilote de l’espadon n°2 : « Missiles 3,4 et 5 lancés »







Pilote de l’espadon n°2 : « C 130 et 2 avions touchés, missiles 6, 7 et 8 lancés »







Pilote de l’espadon n°2 : « Je confirme tous les objectifs sont éliminés. Plus de risques de l’aviation clémentine … »







Opérateur : « Nous avons les premières images de nos drones d’observations. Leur aviation est HS»

Amiral Théo : « Ordre aux commandos 1,3,4, et 8 de reprendre l’aéroport »





Pendant ce temps sur l’aéroport

Coronel Alvaro Escobar : « Eteignez le feu vite !!! »






Capitan Alvaro Escobar : « Vite faisons décoller ces hélicoptères … »







BAOUM







Hands up HOMBRE (Aux les mains les hommes !!! )




Bang !!! 

Coronel Alvaro Escobar : « Vite en arrière !!! »







  Bang !!!  Bang !!!  Bang !!! 

Capitaine Morfalou : « Allez go, go go sur la tour de contrôle»







Capitaine Morfalou : « En avant !!! »







 Ola los manos !!! (Haut les mains !!!)







Capitaine Morfalou : « L’aérodrome est à nous, Nous allons maintenant nettoyer la piste pour que nos C 130 cargo atterrissent » 





Jimini Holmes : « Ouf ,nous n’avons pas eu trop de pertes… »



La reconquête des îles Nalouines a commencé. Prochain épisode : « le débarquement »





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire