samedi 26 mai 2012

Saison 27: La confrérie des francs patrons


  
Episode 1: Et une de plus ..... 
 



Nous retrouvons nos héros dans les rues de Louland 

 
Ciiindy Watson: "Alors Jimini, c'est aujourd'hui que nous allons interroger Minimarco ?" 

Jimini Holmes: "Tout à fait, Mais vous avez changé de couleur de cheveux ?" 






 
Ciiindy Watson: "Oui, la blonde attitude ne m'allait pas, mais où est votre X1 ?" 

Jimini Holmes: "Je suis retourné aux sources, voici la voiture que j'ai héritée de mon père et que j'avais retapée, une bmw 700 sport" 





 
Commissariat central 
Jimini Holmes: "Alors, Minimarco, maintenant que vous êtes rétabli et que vous avez échappé à un attentat, que pouvez-vous nous dire sur vos patrons ?" 

Minimarco: "Ésope reste ici et se repose" 

Inspecteur Tenroc: "Oui, mais encore peux-tu nous donner le nom de tes complices ?" 

Minimarco: "Éric notre valet alla te laver ton ciré" 





 
Jimini Holmes: "Cela suffit Minimarco !!! Vous n'êtes pas fou !!! Vos employeurs ont quand même tenté de vous tuer ...." 

Minimarco: "Je vous l'ai déjà dit quand vous m'aviez arrêté (voir saison 7 : le complot ), vous n'imaginez même pas qui sont mes employeurs et si je parle, ma mort ne serait que trop douce ...." 





 
Ciiindy Watson: "Il va retourner dans sa prison militaire ?" 

L'inspecteur Tenroc: "Oui, il dépend d'eux puisqu'il a usurpé l'identité d'un militaire (voir saison 25 ...et mat) et est escorté par la police militaire, des durs à cuire qui préféreraient perdre la vie plutôt que de le laisser s'échapper" 

Jimini Holmes: "Et nous ne savons toujours pas comment il distribue la drogue ???" 





 
Fourgon blanc: "Attention à tous !!!! L'objectif sort du commissariat central...." 





 
Fourgon blanc: "Nous sommes sur le périphérique et nous prenons la route prévue" 





 
Fourgon blanc: "Nous sommes sur l'autoroute et sommes sur vous dans moins de 10 minutes" 





 
Fourgon blanc: "ça y est on sort de l'autoroute" 




 
 Fourgon blanc: "tenez vous prêts" 





 
Lieutenant Brio responsable du convoi: "On ralentit, que se passe-t-il ?" 





 
Motard: "De motard à chef d'escorte, c'est un camion qui s'est renversé, il faut faire demi-tour" 





 
Lieutenant Brio: "OK, demi-tour et ...mais que fait ce camion-toupie ???" 





 
Lieutenant Brio: "C'est un piège !!! On veut nous bloquer !!! Protégez le fourgon cellulaire !!! " 





 
Lieutenant Brio: "Qu'est-ce que c'est encore ???" 





 
Lieutenant Brio: "Des fumigènes .....Préparez-vous à mettre vos masques !!!"





 
Lieutenant Brio: "Cela prend de plus en plus d'ampleur"






Soldat: "On ne voit plus rien mon Lieutenant !!!!" 

Sergent Parcimonie, Conducteur du camion cellulaire: "mo... lie....nant, no... grzzzzz"

Lieutenant Brio: "Camion cellulaire ??? que se passe-t-il ???"






Au bout de 5 minutes 
Lieutenant Brio: "Rapprochez-vous du fourgon !!!! La fumée commence à se dissiper"





 
Lieutenant Brio: "Mais où est-il passé ????" 




Comment ce camion a-t-il disparu ??? David Copperfield ou Gérard Majax seraient impliqués dans cette disparition ??? 

Vous le saurez dans le prochain épisode intitulé "Le Minimarco de l'air"

Episode 2 : « Le Minimarco de l’air » 

Comment Minimarco s’est il évadé ? Par quel magie ou simple technique classique ? c’est tout de suite 


 
Jimini Holmes : « Bon et bien on va pouvoir y aller » 

L’inspecteur Tenroc : « Attendez je viens d'avoir un coup de fil : Minimarco vient de s’échapper !!! » 

Jimini Holmes : « Comment ??? » 





 
L’inspecteur Tenroc : « On ne s’est pas très bien c’est confus, prenons ma voiture …" 

Jimini Holmes : « Non, la mienne elle est plus maniable  » 

L’inspecteur Tenroc : Non , la mienne, elle est plus rapide » 





 
Ciiindy Watson : « Allez, je tranche la plus confortable … (heureusement que l'on parle de voiture....) » 





 
L’insepecteur Tenroc : « Le fourgon cellulaire est équipé d’un système de géolocalisation, et il émet toujours, nos voitures de police essayent de le suivre, mais les ravisseurs ont dû réussir à prendre les commandes du hummer cellulaire, car il passe par champs… » 




 
20 minutes plus tard 
Ciiindy Watson : « Ah enfin, nous y voilà » 

Jimini Holmes : « Je reconnais cette technique de blocage ( voir saison 6 La poste Loulandaise ) Ce qui voudrait dire que des anciens de la compagnie Charlie sont toujours en activité… » 





 
L’inspecteur Tenroc :  « Alors que s’est-il passé ? » 

Lieutenant Brio : « Je ne sais pas. Lorsque nous nous sommes retrouvés bloqués entre les 2 camions et que les fumigènes aient été lancés, le fourgon avait disparu après dissipation de la fumée… Et impossible de communiquer avec lui, il n’y avait que des parasites lorsqu’il essayait d’émettre» 





 
Ciiindy Watson : «  Voici le général Lynx 3434… » 




 
Jimini Holmes : « Alors Père, je vous avais dit de parler, regardez où nous en sommes : les francs patrons ont réussi à enlever Minimarco qui doit être très important pour qu’ils l’aient récupéré… » 

Le général Lynx 3434 : « Je ne comprends pas. Les policiers militaires sont prêt à donner leur vie pour empêcher qu’il s’échappe … » 





 
L’inspecteur Tenroc : « Ca y est, le fourgon ne bouge plus, allons-y c’est tout près d’ici… » 




 
L’inspecteur Tenroc : « C’est ici !! » 

Jimini Holmes : « Je ne vois pas de fourgon….. » 




 
L’inspecteur Tenroc : « Où est le fourgon ? » 

Policière : « Le chauffeur et son coéquipier sont là inspecteur, dans le champs avec mes collègues… » 




 
Le général Lynx 3434 : « Où est le fourgon sergent ???? » 





 
Sergent Parcimonie : « Dans l’arbre mon général !!! » 

Jimini Holmes : « Mais que s’est il passé ? » 





 
Sergent Parcimonie : « Lors de l’attaque et après que les fumigènes aient été lancés, nous avons senti que nous décollions, ensuite nous nous sommes retrouvés dans les airs Et nous n’arrivions pas à joindre qui que ce soit avec la radio ou les portables» 




 
Sergent Parcimonie : « Et nous avons vu cet arbre  se rapprocher de nous. Une fois posé dedans, nous avons eu peur et sommes sortis en libérant les portes tant bien que mal. Nous avons vu un hélicoptère qui s’envolait avec le détenu qui se tenait en dessous et se tenait sur un énorme grappin… » 

Jimini Holmes : « Il nous a rejoué son évasion de la prison Phil de Fer (voir saison 8 La World Entreprise ) 

L’inspecteur Tenroc : « Allo ? Oui ! Où ? On arrive…  L’hélicoptère s’est posé à 1 kilomètre d’ici » 






 
Jimini Holmes : « Regardez le grappin » 





 
L’inspecteur Tenroc : « Alors ? » 

Policier : « C’est un énorme électroaimant de casse de voitures qui est accroché  sous l’hélicoptère » 

Général Lynx 3434 : « Voilà pourquoi ils n’arrivaient ni à émettre ni à recevoir, le champs électromagnétique était tel qu’il empêchait toute communication » 

Policier : « Cet autostoppeur a vu se poser l’hélicoptère et un fourgon les attendaient : les 2 pilotes et un homme blond habillé en bleu sont monté dans ce fourgon… » 

Ciiindy Watson : « Et voilà, il nous a rejouer les filles de l’air…. » 





 
Jimini Holmes : « Père il faut que vous parliez …. » 

Général Lynx 3434 : « Va voir le recteur Citizen’s (personnage déjà rencontrédans la saison 18 La marque rouge  ) tu viens de ma part et tu lui dis de tout te dire sur les francs patrons pour que tu comprennes contre qui tu veux te battre et comprendre pourquoi je ne veux pas parler.... » 



Que va découvrir Jimini Holmes ? Vous le découvrirez dans le prochain épisode intitulé « Qui sont les francs patrons !!!! »



Episode 3 : « Qui sont les francs patrons !!! » 


Le général Lynx 3434, père de Jimini Holmes, l’a orienté pour rencontrer le recteur Citizen’s pour qu’il lui informe de qui sont les francs patrons, que va t-on découvrir ?, c’est maintenant : 



 
Jimini Holmes : « Nous voici à l’Académie Polytechnique de Louland, ah que de souvenirs ….. » 






 
Ciiindy Watson : « Enfin bon, je préférais votre X1, Il était plus confortable… » 

Jimini Holmes : « Peut-être mais j’aime ce type de voiture » 






 
Jimini Holmes : « Ah recteur Citizen’s !!! » 

Recteur Citizen’s : «  Ah Holmes, chouette voiture que vous avez là, un de mes étudiants avait la même dans les années 70. Que me vaut le plaisir ???» 

Jimini Holmes : « Mon père Lynx 3434 m'a dit que vous pouviez me parler des francs patrons… » 






 
Recteur Citizen’s :  « Allons dans mon bureau, nous y serons plus tranquille » 
(Pour vous amis lecteurs, ce qui va suivre est entièrement vrai excepté bien sûr l’existence des francs patrons, vous allez découvrir les bases de l’économie d’aujourd’hui)) 






 
Recteur Citizen’s :  « Il faut remonter au Moyen-Âge pour voir arriver les bases de la confrérie des francs patrons : avant le Moyen-Âge, les richesses des pays étaient réalisés grâce aux pillages des envahisseurs : la puissance romaine pour exemple, était liée à ses conquêtes continuelles plutôt que par ses échanges commerciaux » 






 
Recteur Citizen’s :  « La jonction de l’Italie à la Flandre, l’Allemagne et l’Angleterre, via la France, donne naissance au XII siècle aux foires qui mettent en contact des négociants du sud et ceux du nord de l’Europe » 






 
Recteur Citizen’s :  « C’est dans ce contexte qu’apparaît la lettre de change » 






 
Recteur Citizen’s :  « Le commerce médiéval est un commerce errant qui oblige les marchands à se déplacer avec leurs produits. Innovation financière majeur, le contrat de change notarié devant témoins apporte une réponse ingénieuse en autorisant le remboursement d’une dette commerciale sur une autre place dans cette monnaie » 






 
Recteur Citizen’s :  « Outre son caractère fonctionnel, la lettre de change présente pour les marchands 2 avantages : elle permet tout d’abord de contourner l’interdit de l’usure édictée par l’église » 






 
Recteur Citizen’s :  «Ensuite, en augmentant la vitesse de circulation de la monnaie, elle permet de compenser le manque de moyens de paiement dont souffre l’Europe face à l’Orient dans ses échanges commerciaux »  






 
Recteur Citizen’s :  « Le développement urbain favorise toutefois une sédentarisation des grands négociants qui installent des succursales dans les principales villes continentales, provoquant le déclin des foires Les villes assument alors le rôle de places de change, tirant son nom de ce que les italiens nommaient la « banca », la table de change.  






 
Recteur Citizen’s :  « Au XIV siècle, l’activité majeure des changeurs n’est plus le change mais le prêt au profit des bourgeois, notables, prélats et princes » 






 
Recteur Citizen’s :  « Les premiers véritables banquiers sont les génois.  






 
Recteur Citizen’s :  «En France, les hommes d’affaires commencent à accéder aux fonctions publiques vers la fin du XIV siècle » 






 
Edouard III roi d'Angleterre 

Recteur Citizen’s :  « Fructueuse, l’implication des milieux financiers dans les affaires de l’Etat n’est cependant pas sans danger : le défaut de remboursement d’Edouard III d’Angleterre en 1430 concourt à la faillite 3 ans plus tard de la banque PERUZZI de Florence, la seconde banque d’Europe à l’époque » 






 

Recteur Citizen’s :  «  Un siècle plus tard, une autre famille de banquiers de Florence : les MEDICIS, trouvera un remède radical à ce type d’incertitude : ils s’empareront du pouvoir » 






 
Recteur Citizen’s :  « Il fut un temps, lors de la découverte de Christophe Colomb des Amériques, du risque de retour à l’enrichissement par le pillage (mayas, aztèques, etc) comme au temps des romains risquant de généraliser des guerres et un risque d'appauvrissement avec le temps" 






 
Recteur Citizen’s :  « Mais l’émergence d’un marché de la dette publique procède directement de la volonté des créanciers de limiter l’arbitraire royal et par conséquent d’exercer un contrôle sur les finances publiques en maintenant cette dette, créant le besoin éternel de la présence des créanciers auprès des Etats, des particuliers et des entreprises, plutôt que de s'enrichir sur des richesses matérielles qui peuvent se tarir un jour » 






 
Recteur Citizen’s :  « L’expansion coloniale qui suit l’expansion géographique de la sphère des échanges, développé par le capitalisme marchand, suscite par ailleurs l’émergence d’un mode inédit de financement de l’activité privée : l’émission publique d’actions » 






 
Recteur Citizen’s :  «  Londres détrône Amsterdam comme centre de la finance mondiale au XVIII siècle » 






 
Recteur Citizen’s :  «  Centrée jusqu’aux guerres napoléoniennes sur le financement des états et des entreprises coloniales, la finance de marché se métamorphose avec la révolution industrielle. L’instauration du statut de société anonyme, qui gagner le continent dans les années 1860, facilite la croissance des firmes. L’émergence des trusts aux Etats Unis, des Konzern en Allemagne ou des Zaibastu au Japon en est le symbole » 






 
Recteur Citizen’s :  « Dès la fin du XIX siècle et au début du XX siècle, la place de Londres, « La City », était au cœur de très important mouvements internationaux de capitaux en or et surtout en livres sterling » 






 
Recteur Citizen’s :  «  En revanche, à compter des années 1960 apparaissent des marchés de capitaux spécifiquement internationaux, mieux connus sous la détermination « d’euromarché » (rien à voir avec l’euro). Des dollars peuvent dès lors être déposés et prêtés par des intermédiaires financiers installés à l’extérieur des Etats-Unis » 






 
Recteur Citizen’s :  « Le premier choc pétrolier de 1974 constitua alors l’un des accélérateurs de l’internationalisation de la finance, les excédents en dollars de l’OPEP, les pétrodollars, venant alimenter ces euromarchés » 






 
Recteur Citizen’s :  «  De nouveaux acteurs arrivent : les particuliers, plus exposés qu’hier aux aléas de la finance gèrent de moins en moins directement leurs actifs financiers et les confient à des investisseurs institutionnels : « les zinzins ». Ils regroupent différentes institutions financières, notamment  des fonds de pension (chargés de gérer les retraites de leurs clients), des fonds communs de placement et des compagnies d’assurances » 





 
Recteur Citizen’s :  « En 30 ans, ces acteurs ont vu leur poids économique croître de manière exponentielle : 
- les actifs gérés par les fonds de pension étaient de l’ordre de 860 milliards de dollars au début des années 1980, ils atteignaient 28 000 milliards en 2009. 
- Les actifs des fonds communs de placement sont passés de 120 milliards en 1980 à 23 000 milliards en 2009 
- De même les compagnies d’assurances, passant de 519 milliards à 20 000 milliards » 







 
Recteur Citizen’s :  « Une des raisons de ces sommes est que pour la première fois dans l’humanité, une partie de la population inactive vit de plus en plus longtemps (les retraités). Ce qui bouleverse les équilibres de population jusqu’à présent fluctuants en fonction des guerres, maladies et autres catastrophes. Sur ce graphique, on peut voir l'augmentation significative de la population» 






 
Recteur Citizen’s :  « Pour les optimistes, les compagnies d’assurances et les fonds de pension, chargés de gérer de l’épargne à long terme, pourraient constituer des éléments stabilisants sur les marchés financiers et contribuer à financer les investissements de long terme dont l’économie mondiale a besoin pour progresser » 






 
Recteur Citizen’s :  « Malheureusement, dans les années qui ont précédé la crise des subprime, les « zinzins » se sont livrés aux délices du court-termisme en confiant la gestion de leurs actifs à des fonds spéculatifs : Pour les traders, le court terme est l’heure d’ouverture des marchés, le moyen terme, 3 heures après cette ouverture, et le long terme, l’heure de fermeture des marchés de la journée » 






 
Recteur Citizen’s :  « Par ailleurs les investisseurs institutionnels  exercent une pression de chaque instant sur les firmes dont ils sont actionnaires, ce qui entraine des manques d'épargnes et d’investissements à long terme pour le profit de dividendes reversées chaque année aux actionnaires, par conséquent les « zinzins » 






 
Recteur Citizen’s :  « Un type d’acteurs encore plus particulier s’est développé depuis ces 10 dernières années : les « Hedges funds » ou fonds de couverture en français. Ils prétendent offrir à leur clientèle une rémunération supérieure à celle du marché. Ils utilisent l’endettement. Il y a plus de 9 000 fonds opérationnels et qui gèrent plus de 800 milliards de dollars d’actifs en 2007 » 






 
Recteur Citizen’s :  «  Après une chute de 30% en 2008, lors de la crise qui a secoué la planète boursière. Elles ont cependant progressé en 2009 pour atteindre 1 700 milliards….  Leurs clientèles représentaient dans les années 2000 des particuliers fortunés à plus de 60%. En 2007, ils ne représentaient plus que 40% contre 60% de zinzins. Ces investisseurs institutionnels se sont transformés en acteurs passifs laissant aux fonds spéculatifs le pouvoir d’intervenir sur le marché » 






 
Recteur Citizen’s :  « Ces hedges funds anticipent sur les guerres comme en Lybie sur les cours de pétrole , les crises politiques voire provoquent des crises d’Etats comme en Grèce et donnent des ordres boursiers en revendant rapidement les actions soit par des logiciels d’analyses automatisés à la nanoseconde soit sur des marchés à risque comme le cacao avec la crise ivoirienne ou la reconstruction du Japon touché par le Tsunami » 

Jimini Holmes : « Mais que vient faire la confrérie des francs patrons dans ces histoires ? (retour à la fiction) » 






 
Recteur Citizen’s :  «  Et bien ils sont les descendant de ces familles de banquiers et investisseurs du Moyen-Âge et ont pour but d’être toujours aussi riches et puissants que leurs ancêtres, mais avec les nouvelles contraintes actuelles qui ont été créées, il y a plus de 1 000 ans par leurs ascendants avec la mondialisation et la globalisation financière du monde » 






 
Recteur Citizen’s :  « De plus les marchés comme la Chine se libérant des systèmes occidentaux deviennent des concurrents sévères » 






 
Jimini Holmes : «  C’est incroyable…. Ah excusez moi mon portable sonne Oui ? Qui ? Vous ? Quand ? Tout de suite !!! Nous arrivons. Cindy nous allons prendre congé nous avons un rendez-vous urgent »  


Quelle Histoire !! mais qui a appelé Jimini ? Vous le saurez dans le prochain épisode intitulé « Surprises »



Episode 4 : « Surprises » 

Nous retrouvons nos héros où le recteur Citizen's vient de leur apprendre l'origine des francs patrons (voir épisode 3 de cette saison)



Recteur Citizen’s :  « Ah oui, j’oubliais Holmes, pour reconnaître un francs patron, ils finissent parfois leur message par un palindrome » 

Ciiindy Watson : « Un quoi ??? » 

Jimini Holmes : « Un palindrome voyons Cindy, un mot  ou une phrase qu’on peut lire dans un sens comme dans l’autre, par exemple la ville de Laval en France est un palindrome ou bien la phrase « Zeus a été à Suez » se lit dans les 2 sens 







Ciiindy Watson : « Alors qui vous a appelé ? » 

Jimini Holmes : « Une blonde à forte poitrine  …. » 







Ciiindy Watson : « Comment ? La reine Jamie Bond, l’épouse du roi Dan MMMMMMMMMMDCCCLXII ??? » (Cette description aimable avait été donné par Ciiiindy Watson dans la saison 5 La reine Eugénie 1ère)

Jimini Holmes : « Oui, en personne, et elle nous donne rendez –vous sur les quais de Louland » 







20 minutes plus tard  
Jimini Holmes : « Nous voilà arrivé » 







Ciiindy Watson: "Ah les quais, sa romance, son ambiance..." 

Jimini Holmes: "Son odeur ...." 







Ciiindy Watson: "Vous êtes difficile Holmes, c'est quand même un des coins les plus chics de Loulandie" 

Jimini Holmes: "Et alors, l'odeur est là quand même...." 







Jimini Holmes : « Rendez vous près du glacier » 

Ciiindy Watson: "Attention une voiture s'approche" 







Jamie Bond : «  Holmes ! Watson ! Comment allez-vous ? » 

Jimini Holmes : « Bien votre majesté » 

Jamie Bond : «  appelez-moi Jamie, je suis ici incognito » 

Jimini Holmes : « J’ai été étonné de votre appel, votre majes…, euh Jamie… » 







Jamie Bond : «  Oui, je voulais vous mettre en garde Jimini. Vous ne savez pas contre qui vous vous battez…. » 

Jimini Holmes : « Vous vous êtes donné le mot. Je n’ai peur de personne…. » 

Ciiiindy Watson : « ….en harley Davidson !!! » 

Jimini Holmes : « Ciiindy !!! Voyons !!! » 

Jamie Bond : «  Venez rentrons dans cet immeuble » 







Jamie Bond : « Nous voici sur cette terrasse et vous allez comprendre pourquoi je vous ai fait venir ici et que vous compreniez qui sont vos ennemis… » 







Jamie Bond : « Et il se peut que la vérité soit difficile à croire.... Une réunion a lieu sur ce bateau une fois par semaine » 






  
Jamie Bond : «  Ne reconnaissez vous pas les personnes qui s’approche de ce yacht ??? » 

Jimini Holmes : « Mais si, c’est Brecholou !!! Je le croyais inculpé dans la tentative de vol de drogue (saison 26 Haro sur la schnouf ) » 

Jamie Bond : «  Il a été innocenté pour manque de preuve de son implication dans cette affaire » 







Jamie Bond : «  et ici ??? » 

Jimini Holmes : «  Tomica Man le président de la banque International Royal !!! » 

Ciiindy Watson : « Oui et j’ai perdu 10 000 € à cause de lui dans l’achat d’un emprunt du TEV (saison 21 Le TEV )" 







Jamie Bond : «  et là??? » 

Jimini Holmes : «  Transvap Sing Raja !!! (saison 13 Le salon) » 







Jamie Bond : «  et encore un » 

Ciiindy Watson : « Le prince Ali Ben Mazout !!! mais c'est le défilé de Cannes ou quoi !!!  (Saison 4 L'affaire Ali Ben Mazout)» 







Jamie Bond : «  et cet invité va peut-être vous toucher personnellement !!! » 

Jimini Holmes : «  Lynx 3434, mon père !!! Nooon pas lui!!! (Quel comédien ce Jimini car il le savait déjà, rappelez-vous saison 26 Haro sur la schnouf) » 







Jimini Holmes : « Seraient-ce tous des francs patrons ? » 

Jamie Bond : «  J’ai cru comprendre que vous enquêtiez sur eux, et le yacht sur lequel il monte est le lieu où ils tiennent leurs séances » 

Ciiindy Watson : « Et à qui appartient ce bateau battant pavillon loulandais ??? » 







Jamie Bond : «  Au dernier de ces messieurs qui arrive en ce moment !!! » 

Jimini Holmes et Ciiindy Watson en cœur : « Le roi Dan MMMMMMMMMMDCCCLXII !!! » 







Jamie Bond : «  Oui, mon époux !!! » 



Stupéfaction !!! Après avoir appris leur histoire, Jimini et Ciiindy découvrent qu’un des francs patrons n’est autre que le roi de Loulandie . Mais que signifie tous cela ??? Vous le saurez dans la saison 28 du cycle 2 intitulé « The Louland way of life »


Fin de la saison 27




Lien sur la 28ème saison


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire